« Les bonhommes de pluie » en librairie

Ce 23 avril 2021, vous trouverez mon prochain album:
« Les bonhommes de pluie »,
édité par les éditions de la Gouttière.

Les premières pages de l’album sont visibles sur le site de l’éditeur ici.

Voici le résumé de l’histoire :

L’été, c’est le temps des jeux, des premières amours de vacances, de la détente et de l’aventure. Celui d’Héloïse s’annonce pourtant pluvieux et morose. Tracassée par le déménagement qui l’attend à la rentrée, la jeune fille part camper au bord de la mer avec son oncle, sa tante et son petit cousin. Un petit groupe d’adolescents, habitués des lieux, met Héloïse et Théo au défi d’aller récupérer un objet dans la vieille maison qui se dresse sur la plage… Il paraît que, cette année, la bâtisse est hantée par des fantômes, des bonshommes de pluie…
(source Les Editions de la Gouttière)

Quelques ambiances :

C’est une histoire qui a mis du temps à être réalisée. Je suis très content qu’elle existe et de pouvoir vous la présenter sous cette forme.

Pour finir voici les quelques recherches de couvertures :

 

Rendez-vous en librairie le 23 avril 2021.
(Malgré le contexte actuel, n’oubliez pas que les librairies sont ouvertes, courrez-y !!)

Ps : Ce même mois d’avril vous pourrez également trouvé dans certaines librairie le recueil « Faire Face », édité par l’association The Ink Link

En avril 2020, l’ association The Ink Link s’est associée au CHU de Bordeaux pour raconter en bande dessinée ce qui se jouait au sein de l’hôpital.
Mobilisation générale, improvisation et initiatives, vivez la période du COVID-19 aux côtés des soignants grâce au talent de 11 artistes réputés : Wilfrid Lupano, François Duprat, Gaëlle Hersent, Miss Prickly, Sess, Mayana Itoïz, Ohazar, Mathilde Domecq, Laure Garancher, Weldohnson et Yannick Corboz.

(Source : The Ink Link)

A très vite, en librairie, ou en vrai, qui sait…
   

 

 

Une nouvelle BD…

Cela fait quelques temps déjà que je travaille sur une nouvelle BD :
« les Bonhommes de pluie« .

J’en assure le scénario le dessin et la couleur. 
Les trois en même temps, il y a longtemps que cela ne m’était pas arrivé.

  L’idée de l’histoire a germée, il y a quelques années…
Tout est parti d’un croquis :

… puis de la rencontre avec un lieu :

L’envie de raconter une histoire avec ce lieu…
Quelques années plus tard, alors que l’histoire était laissée en friche, elle revint le temps d’une illustration :

Et puis la rencontre avec un autre lieux qui vint grandement enrichir l’histoire…


A partir de là il n’y avait plus qu’a développer l’histoire et les différents personnages…
(ci-dessous une des toutes premières recherches… Certains personnages ont bien évolué)

 

 

Mais de tout ça;  j’aurai le temps de vous en parler…

Car cette BD aurait dû sortir en septembre, mais crise du Covid oblige,  elle est repoussée en 2021.
Ce sont les très chouettes éditions de la Gouttière qui se chargeront de la publication.

A suivre donc…

les 24h d’images… Confiné…

J’ai participé le week-end dernier aux « 24h d’images » organisé par le Hang’art de Namur, où travaille mon camarade de crayon Flavien sans R.

J’y ai déjà participé deux fois, sur place à Namur, en 2017:

en 2018 :
Sur cette deuxième participation, j’ai trouvé la technique que j’utilise actuellement pour mon prochain album « les Bonhommes de pluie »…( je vous en reparle sur un prochain post).

La particularité de cette année c’est que nous restions à la maison (Covid oblige) pour réaliser les 4 illustrations en 24h.
Pour le thème, nous devions utiliser 5 couleurs, en s’inspirant de la phrase :
« Il y avait quelque chose dans le noir qu’on n’avait pas vu. » de Thomas Gunzig.

Je suis d’abord parti sur de fausses pistes

Puis j’ai mis à contribution mes petits assistants personnels (« 24h à la maison » oblige!!):

Puis une idée simple… 
mais qui ne me semblait pas géniale…

et puis une autre qui s’enchaine et qui ne l’est pas forcément plus…

et une troisième…

qui mérite un essai couleur ordi

même si au final j’opte pour l’aquarelle…

Mais dans le stress du temps qui file, à un moment faut se lancer si on veut finir à temps.
Alors à la fin, ça donne ces 4 illustrations :

Sur la dernière illustration (celle où à 2h du matin j’ai royalement foiré l’encrage de l’oiseau!!) j’ai glissé les deux héros  de mon futur album « Les bonhommes de pluies »…

Une fois de plus ce fut un très chouette moment, même s’il manquait l’ambiance, voir toutes les différentes techniques des autres participants, ainsi que les petits jeux et le barbecue organisés par les joyeux drilles du Hang’Art…
Au moins, à 2h du matin je ne me suis pas gelé sur ma planche à dessin, et je n’ai pas dormi à même  le sol dans mon petit duvet…  Mais bon, c’est quand même moins fun !!!!!

Un grand merci aux 4 fous du « chalet ardennais », bravo à tous les participants, et peut être à une prochaine « en live »… et avec mon duvet.

(et pour voir toutes le réalisations des participants, et les photos d’ambiances du moment, rendez-vous ici!!)

Communications

J’ai travaillé, , à ce jour, sur deux projets de communication pour cette année 2019.

Le premier ce fut avec  E.T.O.
J’ai réalisé à cette occasion une planche de BD,  sur une idée de l’excellent Olivier Mangin, dont  voici un extrait :

 

Le deuxième, ce fut avec « Dessine-moi un métier« .

Une chouette expérience avec les stagiaires de l »E2c de Lille » qui ont participé à l’élaboration du scénario avec Vanyda, puis du story-board, en ma compagnie.

J’ai ensuite réalisé un livret de 4 planches de BD, dont voici un petit aperçu :

Résidence d’artiste au Collège D’Iwuy

Du mois de janvier au moins de juin,  j’étais quelques jours par mois en résidence au Collège d’Iwuy  près de Cambrai (59).

Dans le cadre de cette résidence, nous avons réalisé avec des élèves de 3ièmes, une BD autour du thème des sciences, au nom prédestiné : « Bulles de Sciences »

Elles se composent de 5 histoires. Les élèves en ont écrit le scénario, puis le découpage et enfin la réalisation finale.

Les planches des élèves ont été exposés à la médiathèque d’Iwuy, comme vous pouvez le voir sur ce résumé-photo.

Nous avons ensuite publié les résultat sous forme de livret qui a été remis à chaque participants, dont voici le résultat :

Ce fut long et intense, mais ils ont bien travaillé!!
Bravo aux 3ièmes d’Iwuy, et aux professeurs qui m’ont accompagnés pendant cette période!

Ex-libris et Sérigraphie

Ce samedi 18 mai, je serai en dédicace au festival BD de Roubaix (59) en compagnie de Vanyda.

Pour l’occasion, il y a un ex-libris qui a été réalisé par le salon, autour de « 55minutes »

le voici tel que vous le trouverez au salon,

et voici l’image originale dont il est tiré

Vous pourrez aussi vous offrir une sérigraphie, tirée cette fois de « L’année de la chèvre »!

Au plaisir de vous croiser!!