Archives pour la catégorie Illustrations

les 24 heures de l’image au Hang’art à Namur

Ce week-end du 19 -20 mai, je participe aux « 24 heures de l’image » au Hang’art à Namur.
(avec une superbe affiche de Flavien !)

J’y ai déjà participer l’an passé où j’ai notamment réalisé ces deux planches :

Le principe c’est donc de réalisé 3 images avec une contrainte de thème et de couleur, le tout en 24h.
Le lieu où l’on sera, est ouvert le samedi de 15h à 20h, pour nous voir bosser. Et le dimanche de 13h à 18h, où les illustrations réalisées seront exposées. (et nous on sera explosés!!)
(J’en profiterai pour présenter mes albums pour celles et ceux qui voudraient une dédicace,  des fois que…)

Bref c’est avec plaisir que nous vous attendons !
Toutes les infos ici 

 

 

 

Bonne année 2018 !

Je vous présente tous mes voeux pour cette nouvelle année 2018!

Je m’associe également aux « Amis de la bulle » qui ont eu la gentillesse d’utiliser cette année, une de mes illustrations comme carte de voeux !

J’en suis très fier. Un grand merci!

Et je profite de cette petite note pour vous signaler que l’association Imagin’Artois a tiré un ex-libris de cette image:

Merci également !

 

Le film documentaire…

Mercredi 22 novembre, au Festival International du Film d’Histoire de Pessac 2017, a été projeté « Jacques Doriot, le petit führer français », un film documentaire de Joseph Beauregard.

Ce film raconte « l’énigme Jacques Doriot, où comment un ancien député communiste de l’entre-deux-guerres bascula dans la collaboration la plus radicale avec l’Allemagne nazie, exhortant ses troupes à « débarrasser la France des Juifs ». De l’ancien métallo de Saint-Denis devenu n°2 du PCF, jusqu’au fondateur du Parti populaire français qui aidera à la traque des Juifs lors de la rafle du Vel’ d’Hiv’, la déchéance morale d’un homme, rongé par sa soif du pouvoir et ses rancœurs. »

Joseph Beauregard m’a proposé d’ illustrer tout au long du film, des moments du parcours politique de Doriot . Un sacré défi !!!

Dans les dessins que je vous montre ici, certains n’ont finalement pas été utilisés pour le film. Mais plus d’une quarantaine se retrouvent dans le récit.

Ce fut un travail intense et énorme!!

Un grand merci à Joseph et toute son équipe pour leur confiance. Un sujet délicat, mais une très chouette expérience.

Je vous tiendrai au courant  de la diffusion Télé du film.

 

La malterie, la pétition, les visuels…

La Malterie, haut lieu culturel Lillois,
dans lequel nous avons notre atelier BD depuis plusieurs années,
est aujourd’hui menacé de fermer pour cause de fin de bail.

arts-plastiques-w

Ce lieu ne contient pas que notre atelier BD, mais également une vingtaine d’ateliers de plasticiens, 5 studios de repet’, une salle de concert et une salle d’exposition, et bien sûr, 5 salariés.

musique-w

Bref, si ce lieux disparaît, c’est tout un pan de la culture Lilloise qui s’éteint !

Nous avons décidé d’alerter les pouvoirs publiques, une énième fois, via une pétition en ligne.

Si vous n’avez pas encore signé, c’est  ici, que ça se passe.

Pour ceux qui ne connaissent pas, le site de la Malterie.

 

Voici l’affiche réalisée par mes soins pour cette occasion :

affiche-malterie02-w

… et puis une case du prochain album :

case-22

… parce qu’on continue et qu’on ne lâche pas l’affaire !!!

Yeah !